MENU
Connexion
Inscription

Retour au blog

La femme initiatrice

Dans une relation tantrique, où l'aspect féminin est valorisé, la femme est dite initiatrice. En effet, c'est elle qui guide l'homme vers une intimité sexuelle basée sur les sensations subtiles, l'écoute et la présence à l'instant, sans but à atteindre... tout est déjà là.

Dans notre culture, la sexualité est de nature masculine, elle met l'accent sur la performance, les techniques, le savoir-faire avec un but bien précis : atteindre l'orgasme, gage d'une relation sexuelle réussie. Malgré tout, les frustrations et les blocages persistent aussi bien pour la femme que pour l'homme. Dans cette optique parler d'initiatrice prend même des connotations lourdes de sens car la femme n'est pas valorisée. Un chamane sud-américain très connu dont j'avais suivi quelques ateliers disait . «  Tant que la femme n'entre pas dans son plaisir, elle entretient le machisme de l'homme  ». D'une certaine façon, oui, car en ne prenant pas sa place elle entretien le côté masculin de la sexualité. En honorant sa féminité elle peut insuffler petit à petit une nouvelle conscience, ni par le féminisme ni par la compétition mais par la célébration !

Devenir femme initiatrice ne s'improvise pas. Trop de femmes croient initier leur compagnon mais leursCOUPLE TANTRA 1 tentatives souvent maladroites ne sont reçues que comme des critiques, des jugements, de la culpabilisation et ferme le dialogue et la communication émotionnelle. L'homme se sentant incapable et déstabilisé dans son rôle et dans son pôle « faire » se ferme de plus en plus, ou peut perdre ses moyens et entretenir encore bien malgré lui frustration et colère chez sa partenaire. Les deux partenaires entrent alors dans un cercle vicieux pouvant mener à la rupture.

Pour en avoir fait l'expérience, je peux vous assurer que dans ce mécanisme j'ai blessé l'homme mais je me suis également beaucoup blessée, je me suis sentie utilisée, trahie et mes frustrations ne faisaient qu'alimenter ma colère envers l'homme. Je ne me sentais pas entendue ni comprise, pas aimée non plus. J'avais plutôt en face de moi un mur ou une carapace que je tentais de percer et plus je m'y employais plus elle se durcissait. Comme beaucoup de femmes, j'avais la croyance que l'homme avait toutes les clés et que s'il ne savait pas les utiliser c'est qu'il était incapable et égoïste. Il devait savoir, il devait deviner et sentir alors que pour l'homme la femme est un mystère qu'il tentera d'élucider par des techniques et « savoir-faire » pour surmonter ses peurs.

Comment s'y prendre alors pour être capable d'initier l'amour ? Tout d'abord il est nécessaire de bien se connaître, de faire un retour vers soi pour s'aimer, se respecter, faire vraiment connaissance avec sa féminité.

Pour aller plus loin et explorer le féminin sacré :  cliquer ici

Votre tour à commenter
Votre Nom
Adresse e-mail
  • Commentaire

Les archives

Quand il m’honore de sa présence

Pour un homme, sortir d’une sexualité basée sur la survie de l’espèce et la décharge orgastique demande...

20 mars 2019

0

L’amour et la sexualité du point de vue du tantra

Extrait du livre des secrets /Bhagwan Shree Rajneesh Pour Shiva, le sexe n'est pas une chose condamnable....

15 mars 2019

0

J’ai envie d’elle mais elle se ferme, pourquoi ?

La question revient souvent dans les stages de tantra pour les couples que nous animons. Il est...

6 mars 2019

0

Quand le sexe et le cœur s’abandonnent à l’amour…

Lorsque j’imaginais faire l’amour dans ma jeunesse, je m’imaginais une rencontre hors du commun qui allait me...

21 février 2019

2

Quand mon homme ouvre son coeur

Pendant l'animation de mes stages, je suis portée par l'énergie du groupe et mon taux vibratoire augmente,...

12 février 2019

5